La Fabrique Saint-Eustache


• Déjà réalisé
Prochaines étapes
• Dernier communiqué
Les grandes lignes du projet d'aménagement
• L'organisation et les acteurs du programme
• Qui décide ? qui agit ? qui finance ?
• En savoir plus

Soutenez le programme d'aménagement
de l'église Saint-Eustache
Bon de souscriptionDon en ligne

Plan présentant les interventions - juin 2015
1 Porte transept Nord  2 Salle des colonnes,cour 3 Sacristie 4 Orgue de choeur5 Chapelle Sainte-Agnès 6 Entrée Sud-Est  7 Accueil 8 Carré des Chanteurs 9 Entrée transept Sud 10 Espace et mobilier liturgiques 11 Entrée transept Sud-Ouest 12 Grand orgue 13 Chaises 14 Entrée transept Nord-Ouest

Déjà réalisé

Fin 2015
Mise au net de l’emplacement libéré par le Carré des Chanteurs.
Fin de la restauration des parements de la Salle des Colonnes par la Ville de Paris.

Vendredi 3 juillet 2015
Remise et présentation du rapport d’expertise pour la restauration et le transfert de l’orgue de choeur

Dimanche 7 juin 2015
Présentation en fin de messes des grandes lignes des projets d’aménagements.
l’étude établit un schéma directeur qui assure la cohérence des réalisations.
les interventions, indépendantes les unes des autres, s’élaborent phase par phase en fonction des contraintes techniques, des accords et des ressources financières collectées.

Vendredi 5 juin 2015
Le Collèges des Consulteurs du diocèse de Paris, présidé par Monseigneur André Vingt-Trois est chargé de suivre les affaires économiques des paroisses notamment les questions immobilières et les travaux. Il se réunit trois fois par an.
Il approuve unanimement les projets de Saint-Eustache et donne son accord pour le lancement du programme d'aménagement de l'église.

Retour sommaire

Prochaines étapes

Le démontage du Carré des Chanteurs au cours de l’été 2015 a marqué le lancement effectif du programme d’aménagement et de restauration de l’église Saint-Eustache. D’autres travaux vont être lancés au cours des prochains mois. Leur avancement sera naturellement fonction des impératifs techniques, administratifs et financiers que nous pourrions rencontrer.

1er trimestre 2016
Salle des Colonnes : expertise et aménagement pour une meilleure acoustique et un éclairage plus adapté aux nombreuses utilisations de cette salle. Avec également un accès PMR par l'impasse.
Orgue de choeur : Lancement de la procédure et consultation auprès d'entreprises pour la restauration et le déplacement de l'orgue de choeur vers le déambulatoire Nord.

2ème trimestre 2016
Réaménagement de la cour du presbytère : désamiantage des colonnes d’évacuation (notamment chauffage) nouveaux sanitaires, accès PMR, espace de rangement).
Démarrage des travaux de restauration et ravalement de la façade extérieure du transept Sud par la Ville de Paris (durée des travaux : 18 mois).
Sièges de l'église : Remplacement par consultation sous forme de concours auprès d'écoles d'art appliqués.

Fin 2016
Commencement des travaux  de restauration de la Porte de la Miséricorde et des chapelles Saint-André et Sainte-Anne par la Ville de Paris.

Retour sommaire

Dernier communiqué

Dimanche 10 avril 2016 - Présentation de l’avancement du programme de La Fabrique aux paroissiens, par Gérard Seibel* et Jean-Louis Azizollah.**

1 - Pourquoi la Fabrique ?

Comme tout bâtiment, l’église Saint-Eustache doit être entretenue, aménagée, restaurée.
Mais l’édifice doit aussi évoluer, s’adapter à son temps, à son environnement. C’est ce qu’exprime notre devise : « des pierres et des hommes en marche ».
C’est la mission de l’association La Fabrique Saint Eustache. Elle a été créée il y a un an et est appelée à perdurer dans le temps.
Rappelons que c’est à l’initiative du curé, le Père George Nicholson, qu’un groupe de paroissiens a été constitué voici plus de 3 ans pour envisager de remédier aux dysfonctionnements de l’église, dysfonctionnements que chacun connaît : manque de salle de réunions, salle des Colonnes bruyante, orgue de Chœur à rénover et à déplacer pour créer un nouvel espace d’accueil, sièges à changer, accès à modifier, chapelle Sainte-Agnès non utilisée ….
Un cabinet d’architectes a été mandaté, avec lequel un programme a été arrêté.

2 - Quel est ce programme ?

3 mots définissent ce programme : ouverture, accueil, circulation avec en son cœur la  réhabilitation de la porte du transept sud, qui à terme sera l’accès principal de l’église.
Mais au total ce sont 15 chantiers qui vont être entrepris et s’étaler sur 5 ans minimum,  selon le schéma ci-dessus.

Où en sommes-nous au mois d’avril 2016 ?

En juillet 2015, le Carré des Chanteurs a été démonté comme prévu.

En 2016, nous nous concentrons sur 4 chantiers :

  • Salle des Colonnes
    Les murs, le sol et les parements intérieurs, dégradés par des infiltrations, ont été assainis et rénovés par la Ville de Paris.
    Une expertise sur l’acoustique est en cours, ainsi que sur l’éclairage.
    Des propositions émergent en conciliant contraintes patrimoniales et solutions techniques efficaces.
  • La cour
    Elle sera refaite à partir de juillet 2016 : désamiantage, nouveaux conduits d’évacuation, nouveaux sanitaires, accès PMR (personnes à mobilité réduite), abris poubelles, rangements.
  • Les sièges
    Un concours a été lancé auprès d’écoles de design avec notamment un cahier des charges expliquant les différentes configurations des célébrations et des concerts.
    Les premiers engagements de participation arrivent.
    C’est un dossier passionnant, qui demandera du temps, à la fois pour les phases de recherches et de création, mais aussi pour les partenariats de financement et pour la fabrication elle-même.
  • L’orgue de chœur
    C’est le gros chantier. Construit en 1842,  largement transformé au XIXème et XXème siècles. La partie instrumentale a été reconstruite en 1963. Il n’y a eu quasiment aucun entretien depuis.
    L’orgue a beaucoup souffert de la proximité des travaux sur des chapelles.
    Une restauration sérieuse s’impose. Il doit donc être démonté, révisé, le buffet restauré. La console vétuste devra être changée.
    Et enfin, il va être déplacé derrière les stalles nord pour libérer le collatéral sud.
    Ainsi avec l’accès par la porte sud, la circulation dans l’église sera facilitée avec une belle perspective sur le déambulatoire sud, libérant l’espace pour un nouveau bureau d’accueil.

Le très gros et long chantier du transept sud, extérieur et intérieur, va être lancé par la Ville de Paris : ravalement, restauration. 
Après le ravalement, l’ouverture de la porte sud devrait être possible avec probablement la création d’un sas. 
En effet, la nouvelle Canopée du Forum des Halles renouvelle l’énergie du lieu, au cœur de Paris, sous le signe de l’ouverture, de l’espace, de la lumière.
C’est une invitation à faire de la porte sud l’entrée principale de l’église, afin qu’elle devienne le prolongement naturel du nouveau jardin des Halles, comme un appel à entrer, à circuler, à prier dans l’église.

3 -  Qui fait quoi ? qui décide ?

Depuis la loi de Séparation des églises et de l’Etat les édifices religieux sont la propriété des communes et pour Saint-Eustache c’est la Ville de Paris. Nous traitons avec plusieurs entités de la Ville et de la région Ile de France :

- La Direction des Edifices Cultuels et Historiques de la Ville de Paris
- La Direction de la Conservation des Objets d’Art Religieux et Civils (COARC) 
- La Conservation Régionale des Monuments Historiques (DRAC)
- et avec le Diocèse à titre consultatif pour le mobilier liturgique notamment.

La Fabrique suggère, propose, organise, mais ne peut décider, ni agir seule. L’ensemble des équipes concernées se réunissent et avancent progressivement.
Tout cela nécessite du temps et des prises de décisions concertées et parfois longues.

4 -  Comment financer le programme de la Fabrique ?

Le financement est naturellement un point aussi essentiel que délicat. Le budget global est de l’ordre de 2 millions d’euros. C’est beaucoup et peu au regard d’autres églises parisiennes.
Ce montant ne tient pas compte des coûts engagés par la Ville de Paris, notamment pour le ravalement du transept ou la restauration des chapelles. 
L’orgue de chœur appartient à La Ville de Paris, mais elle n’a pas les fonds pour le financer. C’est à Saint-Eustache de trouver 250 000 € pour l’orgue de chœur et l’intervention ne débutera que lorsque les fonds auront été trouvés.
Il y a donc urgence car, tant que cette opération ne sera pas finalisée,  nous ne pourrons pas passer à l’étape suivante du nouvel espace d’accueil.

Nous avons déjà collecté des fonds mais nous sommes loin du compte.
Nous sommes en contact avec plusieurs entreprises et nous nous apprêtons à nous appuyer sur une fondation aux Etats Unis pour recueillir des dons outre-Atlantique.

5 -  Le programme de la Fabrique porté par la communauté paroissiale de Saint-Eustache

L’important est que La Fabrique soit le projet de tous les paroissiens et que cette aventure soit partagée par le plus grand nombre. Chacun doit se sentir concerné pour devenir porteur et ambassadeur du programme de La Fabrique.

Un plan de communication est en oeuvre pour informer et sensibiliser toutes les personnes qui passent tous les jours à Saint-Eustache, visitent notre église, se recueillent, assistent aux concerts, aux célébrations. 
Il s’agit tout autant de solliciter des dons que de provoquer des relais de communication pour que l’information circule.
Un dépliant d’appel à souscription est largement distribué. Il résume le programme et les 15 interventions, il informe les donateurs et mécènes du traitement fiscal des sommes versées.

Deux grands panneaux exposés dans l’église retracent le contexte historique, expliquent le fonctionnement de La Fabrique et illustrent les interventions programmées.
Des feuillets explicatifs sont disponibles pour la salle des Colonnes et l’Orgue de chœur, d’autres éditions sont en cours.
Une équipe de paroissiens se mobilise pour créer et faire vivre le Cercle des Donateurs. Il sera le lien pour relayer les actualités de La Fabrique, par des outils d’information, mais aussi par des opérations qui restent à concevoir et à programmer.

« Des pierres et des hommes en marche » plus qu’un slogan, une réalité vécue par des équipes motivées, à la recherche de nouveaux soutiens.

(*)président de l’association La Fabrique Saint-Eustache - (**) secrétaire de l’association La Fabrique Saint-Eustache

Retour sommaire

Les grandes lignes du projet d'aménagement

Saint-Eustache, un magnifique édifice...

... mais des dysfonctionnements à corriger

Encombrements, accès inadaptés ou fermés, circulation difficile, lieux vétustes ou inoccupés, mobilier détérioré, signalétique dépassée, podium et autel de célébration provisoires.

Il s’agit d’aménager l’église pour développer son rayonnement et renforcer son attraction . . .

ouvrir l’église pour qu’elle s’inscrive dans la perspective du nouveau jardin des Halles,
développer la dimension culturelle de l’église à travers la musique et d’autres formes d’expression
artistique,
créer des espaces fonctionnels pour accueillir de nouveaux usages tant culturels que sociaux,
intégrer des outils technologiques de communication novateurs, notamment pour la signalétique,

. . .  en sauvegardant et valorisant le riche patrimoine artistique des lieux : architecture, mobilier, fresques, tableaux, sculptures.

Un programme d’aménagement sur le thème de l’ouverture

• Une église plus ouverte : il faut restaurer et remettre en service le portail sud pour que l’église s’inscrive dans la perspective du nouveau jardin des Halles. Ainsi l’église s’ouvrira-t-elle aux milliers de passants qui, chaque jour, longent sa façade Sud. Il faut aussi simplifier les autres accès.

• Une église plus accueillante : le local d’accueil doit être rendu plus visible et plus confortable. La signalétique dans l’église doit être revue, en utilisant des outils de communication novateurs. La chapelle Sainte-Agnès doit être aménagée pour en permettre une meilleure utilisation. Trop sonore, la belle salle des colonnes est malcommode : il faut la réaménager et en améliorer l’acoustique. Un accès doit être aménagé à l’intention des personnes qui se déplacent difficilement.

• Une liturgie mise en valeur : depuis Vatican II, donc depuis près de 50 ans, nous célébrons l’Eucharistie à Saint-Eustache sur un autel provisoire. Louis Bouyer, un des grands théologiens français ayant participé à la préparation du Concile Vatican II et à la mise en œuvre de sa réforme liturgique, disait «L’autel est une table, mais pas n’importe quelle table, tout comme l’Eucharistie est un repas, mais pas n’importe quel repas. Sa position, sa forme et ses proportions, son matériau et son travail devraient faire de l’autel l’objet le plus beau de l’église ». Il nous faut mettre en œuvre ce précepte en renouvelant l’espace et le mobilier liturgiques, et bien sûr en créant un nouvel autel.

Retour sommaire

L'organisation et les acteurs du programme

De par la loi de la Séparation des églises et de l’Etat du 9 décembre 1905, les édifices religieux sont de la responsabilité de plusieurs entités publiques.

Pour l’église Saint-Eustache, ce sont à la Ville de Paris :
la direction des Edifices Cultuels et Historiques
la direction de la Conservation des Objets d’Art Religieux et Civils (COARC).

La Ville de Paris, en tant que propriétaire, entretient l’édifice, supervise et finance les restaurations, sous la responsabilité de la direction de la Conservation Régionale des Monuments historiques de la Région Ile de France.

Le curé,

affectataire des lieux, en accord avec la Ville, veille aux bons aménagements, pour les adapter aux besoins de la paroisse et servir au mieux la vocation spirituelle de l’église.
La paroisse doit alors faire appel à des financements privés, indépendamment du denier qui assure le fonctionnement quotidien.

La Fabrique Saint-Eustache

Depuis le 4 avril 2015, l’association (loi 1901) "La Fabrique Saint-Eustache, des pierres et des hommes en marche" est inscrite au Journal Officiel, elle a pour objet la mise en valeur de l'église par des aménagements, des travaux qui seraient nécessaires et la recherche des financements pour la réalisation de ces programmes.

L’appellation La Fabrique fait référence à l’ancienne définition : « l’ensemble des biens et revenus qui permettent la construction d’une église ».
Jusqu’en 1905, et aujourd’hui encore dans les régions concordataires d’Alsace et Moselle, le Conseil de Fabrique désignait les personnes, prêtres et laïcs (les fabriciens ou marguilliers) chargées de l’administration des finances affectées à la construction et l’entretien d’une église.

Le comité de pilotage de La Fabrique Saint-Eustache est constitué :
• du curé de l’église Saint-Eustache : Père George Nicholson
• du président : Gérard Seibel
• d’un trésorier : Thierry Dupont
• d’un secrétaire : Jean-Louis Azizollah

Trois commissions paroissiennes assistent le programme :
• Création/Production pour l’orientation des réaménagements et le suivi des travaux
• Finances pour la gestion du projet, la recherche de financements
• Communication pour la réalisation des supports d’information et leur diffusion

Au total, ce sont 12 bénévoles, disposant des compétences adéquates, qui travaillent en direct au programme de La Fabrique Saint-Eustache, en faisant appel, si nécessaire, à des expertises complémentaires.

Le Diocèse de Paris

soutient le programme à travers la Fondation Notre-Dame de Paris qui, elle-même, abrite la Fondation Avenir du Patrimoine.
Le Diocèse intervient également à titre consultatif avec la Commission d'Art Sacré.

Le Cabinet 1090 Architectes

a été choisi pour sa compétence dans le domaine des monuments historiques et édifices religieux. Le cabinet est le Maître d’œuvre. Il propose les solutions et supervise les travaux.
site : 1090architectes.com

Retour sommaire

Qui décide ? qui agit ? qui finance ?

A retenir :

=> Le denier finance le fonctionnement quotidien.
=> Les dons financent les aménagements pérennes.

Soutenez le programme d'aménagement
de l'église Saint-Eustache

Vous aussi devenez mécène

Bon de souscription
à imprimer et à renvoyer avec votre don
Don en ligne

Retour sommaire

En savoir plus

Vœux aux paroissiens par le Père George Nicholson

• janvier 2016 (extraits)
• janvier 2015 (extraits)
• janvier 2014 (extraits)

Journal "Forum Saint-Eustache"

• Hiver 2015 - N°41, p. 4-5
• Eté 2015 - N°40, p. 6
• Hiver 2014 - N°38, p. 8
• Printemps 2014 - N°37, p. 6

Feuille d'Information Paroissiale

• 2 et 9 mai 2016, p.3
• Eté 2015, p.3
• 15 juin, 23 et 26 mai, p. 3
• 30 mai, édito

 

Coordination de la Fabrique Saint-Eustache

.

Haut de page

Adresse
Paroisse Saint-Eustache
2 impasse Saint-Eustache
75001 Paris - 01 42 36 31 05

Horaires d'ouverture
9h30-19h en semaine
9h-19h le week-end